C'est en 1963 que la marque à la « cime » prend forme du côté de Sallanches grâce à l'union inspirée d'industriels aux ambitions affirmées. De la collaboration entre les skis Starflex fabriqués par les Plastiques Synthétiques avec Dynamic naissent des nouveaux skis performants appelés Compound et une marque – Dynastar – subtile contraction de Dynamic et Starflex.
Les Championnats du Monde de Portillo en 1966 donnent le goût de la victoire à Dynastar. Marielle Goitschel et Guy Perillat offrent les trois premiers titres de champion du Monde et les trois premières médailles d'argent de l'histoire de la marque. Dynastar est le fabricant qui obtient le plus de victoires sur ces Championnats du Monde.
C’est à ce moment-là qu’apparait la « cîme », la forme de moustache qui orne dorénavant les spatules. La cîme reprend l’emblème de Sallanches et symbolise tout à la fois le V de la victoire et la forme stylisée d’un sommet. En 2013 pour ses 50 ans, Dynastar s’est offert une photo symbolique représentant l’emblème historique de Dynastar – la Cîme – formée par la famille Dynastar.
Le 31 mai 1967, le PDG de Rossignol, Laurent Boix-Vives, séduit par l’esprit conquérant et l’audace de Dynastar rachète tous les actifs des Plastiques Synthétiques aux Ressorts du Nord. Rossignol apporte son expertise industrielle dans le secteur du ski.
Le cap des 100 000 paires de skis produites à Sallanches est franchi !
Dynastar se lance à la conquête de l’Ouest et parvient à réussir en Amérique! La marque peut se donner les moyens de son ambitions et faire résonner ses mots clés : « qualité et amour du travail », « solidarité », « synergie entre les hommes, les compétences, les fonctions », « éthique respectée » ou encore « passionnés du ski qui innovent ».
Dans les années 80, les ventes sont linéaires, saluant le succès de la marque. 10 à 15% de croissance annuels, jusqu’aux historiques hivers de 1987 et 1988, avec des records de vente : 530 000 paires pour 270 millions de chiffres d’affaires. Dynastar souffle ses trente bougies dans l’allégresse. Dynastar croque les années 80 à pleine dents et s’allie avec Lange Ski Boots.
En 1984, le ski « Course Doré » atteint le haut niveau de technologie et se dote d’une boule rouge inédite : le Contact system, amortisseur en spatule qui marquera son temps. Aux Jeux olympiques de Sarajevo, l’Italienne Paoleta Magoni et l’Américaine Debbie Armstrong remportent respectivement l’or en slalom et en géant. Didier Bouvet empoche le bronze en slalom.
A Albertville en 1992, puis à Lillhammer en 1994, la marque est la plus médaillée des Jeux Olympiques. Les vedettes s’appellent cette fois Marc Girardelli, Kjetil-André Aaamodt et Déborah Compagnoni. Quatre titres de champion et vice-champion olympiques sont remportés par Kjetil-André Aamodt et Marc Girardelli.
Dynastar est en pointe de la révolution parabolique avec ces premiers skis Max développés en quelques mois. Dynastar sera un des leaders et précurseurs de ces nouvelles générations de ski, plus ludiques, plus faciles, plus modernes.
Dynastar est la première marque à sortir une gamme de ski freeride : les « 4X4 ». Le team Dynastar est représenté par des riders emblématiques comme Jeremy Nobis ou Arno Adam.
La dernière décennie a été celle du ski féminin. Cette période porte le sceau de l’Exclusive, cette gamme dédiée aux femmes. En 2001, Dynastar encore une fois est la première marque à réfléchir à une technologie propre à la morphologie des skieuses.
En 2005, le Groupe Rossignol est racheté par la marque australienne Quiksilver puis revendu à la société Chartreuse et Mt-Blanc en 2008. La stratégie suivie est alors de faire du site industriel de Sallanches un pôle d’excellence du Groupe, spécialisé dans les skis haut de gamme
Aurélien Ducroz, membre du team Dynastar depuis 2004 a marqué la dernière décennie dans le monde du freeride. Le Chamoniard remporte des épreuves prestigieuses comme le Nissan Xtreme de Verbier ou Nissan Freeride de Chamonix et est sacré deux fois Freeride World Champion en 2009 et 2011. Parallèlement à sa carrière de freerider, il se lance dans la navigation en participant à la Transat 6.50 ou encore la Transat Jacques Vabres.
Sallanches est toujours la seule usine de ski français de laquelle sortent des skis labellisés Origine France Garantie. La marque a l’ambition de devenir une référence pour les passionnés de haute montagne, de freeride, d’aventure, de randonnée en restant fidèle à son caractère pionnier.
Prix du livre 21 euros (frais de port de 3 euros compris).

Envoyer sur papier libre vos coordonnées postales et un chèque de 21 euros libellé à l’ordre de SKIS ROSSIGNOL SAS à cette adresse :
DYNASTAR - Groupe Rossignol - Livre 50 ans -
98 rue Louis Barran - 38430 Saint Jean de Moirans.
Suivi de votre commande : communication@dynastar.com
Délai de livraison : 2 semaines maximum.




Source d'inspiration, Chamonix est aussi son camp de base, sa référence. C'est le point de départ des plus beaux voyages pour vivre des aventures qui invitent à aller au bout de soi, à se dépasser et à s'épanouir dans la quête des plus beaux sommets.
La marque du Mont-Blanc crée et teste ses produits haute performance à Chamonix.

Destinés à des skieurs impliqués, les skis Dynastar sont produits avec le plus grand soin à Sallanches.
En tant que marque spécialiste, elle propose des solutions technologiques et avant-gardistes pour répondre à toutes les exigences du terrain.
Dynastar a une conviction : La montagne
Au pied du Mont-Blanc, Dynastar a construit son histoire et ses valeurs pour devenir 50 ans après, une marque d'exception dans le monde entier et la seule entreprise de cette dimension à produire aujourd'hui des skis « made in France ». D’une décennie à l'autre, les skis Dynastar ont laissé une trace unique, inspiratrice d'avenir et fortement marquée par l'envie de toujours concevoir, fabriquer, commercialiser des skis de qualité pour faire partager la magie de la neige et la passion de la performance.
Aujourd’hui, plus que jamais, Dynastar conserve son âme d’artisan, d’orfèvre des neiges.
Dans une logique constante de perfectionnement des produits et d’approfondissement de la connaissance du marché, Dynastar et Chamonix, ont noué cinq partenariats avec ceux qui construisent le ski de demain.
Créée en 1821, première compagnie des guides au monde, la Compagnie des Guides de Chamonix est une institution prestigieuse de renommée mondiale. Dynastar et Rossignol équiperont désormais les 250 guides de haute montagne, utilisateurs au quotidien et prescripteurs de la marque.
La Compagnie des guides de Chamonix
L’ENSA est la seule institution en France qui forme les moniteurs et guides de haute montagne. Chaque année, 3000 futurs professionnels sortent de cette école. De par leur expertise et celle de leurs stagiaires, ils fourniront de précieux retours sur les produits et leurs usages, de la pratique débutant au très haut niveau.
École nationale de ski et d’alpinisme
Dynastar et Rossignol sont sponsors officiels du Kandahar, étape mythique de la Coupe du Monde de ski alpin et seule épreuve de descente homme au calendrier français depuis 1948. Le groupe Rossignol soutient aussi, à travers le Club des Sports, la pratique du ski et de la compétition auprès des jeunes de la vallée.
Le club des sports de Chamonix
Plus d’un million de journées skieurs par an, 120 km de piste, 22 000 m de dénivelé, 57% de clientèle étrangère : les domaines et stations de ski de la vallée de Chamonix gérés par la Compagnie du Mont-Blanc constituent un terrain d’étude hors du commun.
La Compagnie du Mont Blanc
Evolution 2 Chamonix a été lancé en 1997, 10 ans après sa création à Tignes, et a grandi autour de la même philosophie : "La poursuite de l'excellence dans tout ce que nous élaborons." Depuis plus de 15 ans, Dynastar et Evolution 2 ont développé un partenariat autour de la même passion : l’aventure en montagne.
Evolution 2
Découvrez le livre