Dynastar News

William Bon-Mardion champion du monde en individuel

Riders in this news :  William BON-MARDION

Après avoir remporté la dernière étape de la coupe du monde de ski-alpinisme en individuel à Tromso, William Bon-Mardion remporte l'or au classement individuel final. Damiano Lenzi finit second derrière William et c'est Manfried Reichegger qui complète le podium de l'épreuve masculine.

Au classement général de la coupe du monde, c'est Damiano Lenzi qui remporte le globe de cristal, suivi de Killian Jornet et c'est William Bon-Mardion qui complète le podium avec une belle troisième place. 

Chez les filles, c'est Laetitia Roux qui remporte la course, ce qui lui permet de finir première au classement général de la coupe du monde et de remporter ainsi le globe de cristal. 

Tromso podium
Tromso

Le Team Dynastar sur le podium du Tour du Rutor

Riders in this news :  William BON-MARDION

Deuxième étape de la grande course après la mythique Pierra Menta, le Tour du Rutor s'est déroulé ce weekend dans le Val d'Aoste en Italie. 

Après une longue et belle bagarre, les Français Mathèo Jacquemoud et William Bon Mardion (Dynastar) ont fini deuxième derrière le duo italien Damiano Lenzi (Dynastar) / Matteo Eydallin. C'est l'équipe Xavier Gachet (Dynastar) / Valentin Favre (Dynastar) qui complète le podium. 

Chez les filles, ce sont Léatitia Roux et Maude Mathys (Dynastar) qui décrochent le titre de vainqueur, elles sont suivies par Francesca Martinelli et Laura Besseghini. La troisième place revient au duo Jennifer Fiechter / Axelle Mollaret (Dynastar).

La finale de la coupe du monde aura lieu dans moins de dix jours à Tromso en Norvège

Tour du Rutor

[VIDEO] Nos athlètes sont "HAPPY"

Riders in this news :  Dominique GISIN

 

Afin de célébrer leur superbe saison, les athlètes du Team Rossignol, Dynastar et Lange dansent sur la fameuse chanson « Happy » ! A regarder jusqu’au bout sans hésiter !

Aurélien Ducroz forfait pour l'Xtreme de Verbier

Riders in this news :  Aurélien DUCROZ

Aurélien Ducroz annonce qu’il ne sera pas au départ de l’XTREME de VERBIER sur le légendaire « Bec des Rosses ». Victime d’une chute, alors qu’il s’entrainait ce mercredi à Chamonix,il souffre d’une fracture du péroné et ne pourra donc pas participer à cette compétition qu’il affectionne particulièrement et qu’il a déjà remporté 3 fois (5 podiums).

 

article-separator-large

 

Une fin de saison prématurée

« Je suis évidemment extrêmement déçu, je me suis très bien préparé pour cette compétition ces dernières semaines car nous avons eu des conditions fantastiques dans le massif du Mont Blanc. Je me suis même lancé quelques défis lors de mes tournages pour m’assurer que je pouvais avaler les 500m de dénivelés du Bec dans n’importe quelles conditions. Je devais aussi partir pour un tournage ski et voile en Norvège à Narvik lundi…
Bref, cette blessure, qui va m’immobiliser 6 semaines, n’était pas dans mon programme ! Je positive en me disant qu’un os fracturé est une petite blessure en comparaison d’un ligament et avec un bon plâtre, du lait et du fromage, je serai vite sur pied ! J’ai aussi de nombreux projets pour l’été et même l’hiver prochain sur lesquels je vais pouvoir travailler… »

Un hiver qui s’arrête donc prématurément pour Aurélien mais déjà bien rempli ! Pas moins de huit tournages pour Cham’lines (dont le dernier mardi !), les épisodes 7 et 8 sont d’ailleurs programmés pour le 1er et le 15 avril. Une autre série de vidéos intitulée "Chamonix Expérience" a été tournée et sera lancée cet automne ainsi que de nombreuses autres prises de vues, déjà ou prochainement, diffusées.

 

article-separator-large

 

 DSC 4521

DSC 4630

Copyright : Dan Ferrer

 

Un été qui s'annonce chargé !

Coté voile, c’est sur un Maxi Multicoque de 31 m qu’Aurélien devrait reprendre la mer ! Le parrain de son bateau « Mini », Thomas Coville lui a en effet proposé de naviguer avec lui au mois de juin sur Sodebo Ultim (qui sera mis à l’eau ce 28 avril, en savoir plus )! Un timing qui laissera juste le temps à Aurélien de récupérer avant de retrouver des sensations de glisse extrême, sur l’eau, cette fois !

L’objectif principal de cette saison voile sera, la Route du Rhumavec un départ prévu le 2 novembre 2014. Aurélien espère pouvoir réunir les financements nécessaires pour s'aligner sur cette nouvelle transatlantique (après la Transat 6.5 en 2011, la Transat Quebec-Saint Malo en 2012 et la Transat Jacques Vabre en 2013) entre Saint – Malo (Bretagne) et  Pointe-à-Pitre (Guadeloupe).

Un nouveau défi pour le skieur/skipper sur lequel il se concentre désormais et se prépare assidument entouré de marins d’expérience.

 

 

29ème Pierra Menta

 La course de ski-alpinisme jugée comme la plus difficile au monde se déroule sur 4 jours dans un cadre esthétique et varié dans le massif du Beaufortain (Savoie). 
Au programme : 10 000 mètres de dénivelé positifs et négatifs à effectuer par équipe de deux parfois sur des passages aériens. 
Forme physique, techniques de descente et rapidité dans les manipulations doivent être au rendez-vous pour assurer un bon classement ou tout simplement rester dans la course.
 
Jeudi 20 Mars 2014
 
Il est 6h40 et l’ambiance est déjà présente au village du Planay, situé au dessus d’Arêches. La majorité des randonneurs à ski voulant profiter pleinement de la course se dirigent vers le Col de la Bathie, situé à 1889 mètres d’altitude qui constituent la dernière étape du jour pour les concurrents. 
Dans 30 minutes, les compétiteurs partiront pour 4 jours de course en montagne, skis aux pieds ou dans le dos. 
 
C’est parti, les 200 équipes sont d’ores et déjà en train de disputer le titre. Sur le versant opposé, les 400 athlètes sont déjà visibles : ils se dirigent les uns derrière les autres en direction du couloir de Cussambron, une montée sèche de plus de 1000 mètres de dénivelé.
Ils enchaineront plusieurs montées-descentes avec le passage aérien qu’offre la longue arête de la Grande Journée, point culminant du jour avec ses 2460 mètres d’altitude. Ils passeront à la fin de l’étape au fameux Col de la Bathie à 1889 mètres d’altitude qui offre une vue imprenable sur la chaine du Mont Blanc et sur le massif du Beaufortain.
 
À proximité du col, les deux premières équipes sont très proches l’une de l’autre. Le rythme de course est très élevé même après 2700 mètres de dénivelé. Il s’agit de l’équipe italienne qui est en tête. Damiano Lenzi (Dynastar) est devant, suivi de près par Mattéo Eydallin, son co-équipier. La deuxième équipe est française et est composée de Jacquemoud et Bon Mardion (Dynastar). Ce dernier a l’air particulièrement en forme qui tracte son collègue à l’aide d’une sangle. Quelques secondes les séparent de l’équipe italienne donc tout peut se jouer sur les manipulations et sur la dernière descente. Malgré un rythme effréné, les autres équipes sont relativement loin derrière.
 
Les spectateurs, tous équipés de skis de randonnée ou de raquettes encouragent les participants en applaudissant et en faisant sonner des cloches dès qu’une équipe passe à proximité. Certaines personnes ont même les couleurs officielles de la station. Il y a un point de contrôle à chaque passage clef de la course.
Beaucoup de personnes attendent les athlètes au Col de la Bathie, délimité par une grande corniche de neige surplombant le couloir où descendront les compétiteurs jusqu’au Planay. Vue exceptionnelle sur le Mont Blanc et températures estivales, l’endroit et les conditions en font un endroit idéal pour attendre les skieurs et admirer la course.
 
L’équipe française prendra le dessus et arrivera première sur cette étape, 40 secondes avant les italiens. Leur excellente technique de descente a su faire la différence sur le dernier tronçon avant l’arrivée. 
Notre équipe Dynastar Gachet/Favre et notre athlète Alexis Sevennec (accompagné d’Anton Palzer) arriveront respectivement 3ème et 5ème. 
Chez les femmes, Laëtitia Roux et Maude Mathys (Dynastar) auront déjà creusé un écart important de 14 minutes avec la deuxième équipe Axelle Mollaret (Dynastar) et Emilie Gex Fabry.
 
Vendredi 21 Mars 2014
 
Cette journée constituera l’étape la plus longue et la plus physique de la compétition avec au programme 2900 mètres de dénivelé. 
Les coureurs traverseront la station en courant, chaussures de ski au pied avant de monter au passage de la Charmette qui offrant une vue somptueuse sur le sommet éponyme : la Pierra Menta et le lac de Roselend. La montée interminable avant les Bonnets Rouges les attend avant de rejoindre le Mont Coin pour arriver dans un des endroits les plus sauvages du massif.
 
Le podium masculin du jour est différent de celui de la veille. Eydallin et Lenzi arriveront premiers avec 3 minutes et 23 secondes d’avance sur l’équipe française Jacquemoud/Bon Mardion. Cet écart semblera difficile d’être comblé sur les deux prochaines étapes de la course. Xavier Gachet et Valentin Favre ont également plus de 3 minutes d’écart avec la deuxième équipe sur cette étape. Nous retenons donc un podium majoritairement français avec de nombreux athlètes Dynastar portant nos couleurs dont nous sommes fières.
 
Du côté féminin, Laëtitia Roux et Maude Mathys sont toujours en tête avec un écart important (18 minutes et 4 secondes) avec la deuxième équipe italo-suisse composée de Martina Valmassoi  et de Séverine Pont-Combe. Axelle Mollaret et Émilie Gex Fabry arrivent aujourd’hui en troisième position.
Une fois que nos coureurs finissent leur course, notre équipe récupère leurs skis Dynastar. Elle les entretient gratuitement au salon du ski alpinisme, situé juste à l’arrivée des différentes épreuves. Les compétiteurs auront donc leur matériel prêt avant chaque épreuve de la Pierra Menta pour plus de performance. Un service actuellement exclusif Dynastar.
 
Samedi 22 Mars 2014
 
Cette journée représente l’étape emblématique de la compétition: la montée au Grand Mont à 2645 mètres d’altitude. Avec 2600 mètres de dénivelé et trois passages aériens situés sur des arêtes, il s’agit de l’étape la plus technique des quatre jours. 
William Bon Mardion et Mathéo Jacquemoud arriveront premiers à 21 secondes d’écart avec l’équipe italienne Lenzi/Eydallin. 
Malgré une lutte acharnée, les italiens sont toujours devant au classement global de cette Pierra Menta.
 
Dimanche 23 Mars 2014
 
Comme à son habitude, le dernier jour constitue l’épreuve la plus courte de la Pierra Menta avec au programme 1472 mètres de dénivelé concluant le parcours. 
Cependant, avec des conditions météorologiques qui se dégradent et la fatigue accumulée, elle s’avérera peut-être aussi difficile que les précédentes. 
 
Durant cette journée, les coureurs gardent en grande partie les skis au pied, seul une petite arête doit être traversée sous la Pointe de la Grande Combe avant de redescendre définitivement au village du Planay. 
Ils passent également par le fameux hors pistes des Combettes, situé en grande partie en forêt.
Le classement définitif de cette 29ème édition de la Pierre Menta est donc le suivant :
 
Hommes
 
1er : Eydallin/Lenzi (Italie)
2ème : Bon Mardion/Jacquemoud (France)
3ème : Gachet/Favre (France)
 
Femmes
 
1er : Mathys/Roux (Suisse/France)
2ème : Gex Fabry/Mollaret (Suisse/France)
3ème : Pont-Combe/Valmassoi (Suisse/Italie)
 
Les podiums homme et femme font honneur à notre marque avec 4 paires Dynastar Pierra Menta sur 6 sur chaque.