Tentez de remporter un séjour pour 2 à Chamonix en cliquant ici !

Retour sur l'incroyable saison d'Argeline Tan
01.05.2018 - Athlete

Retour sur l'incroyable saison d'Argeline Tan

Argeline Tan Bouquet, skieuse de télémark de 24 ans est déjà devenue championne du monde en 2015. Cette saison encore, elle est montée sur de nombreux podiums.

 

Décembre 2017:

·       Elle a débuté la saison avec la 3ème place en Sprint, à Hintertux en Autriche.

 

Janvier 2018 :

Le mois commence avec la 2ème place en Sprint à Pralognan-la-Vanoise.

Argeline Tan-Bouquet remporte sa première Coupe du monde en télémark classique à Pralognan-la-Vanoise (France) le 13 janvier. Elle laisse derrière elle la skieuse allemande Johanna Holzmann (2e place) et la skieuse britannique Jasmin Taylor (3e place).

Elle termine 3ème en Sprint et 2ème en Parallèle à Suicide Six aux USA.

27 janvier, elle remporte son premier Sprint lors de la Coupe du monde de télémark à SugarBush - USA

 

Février 2018:

Elle continue de se hisser en tête du classement en signant son dixième podium en dix courses! Le 4 février, elle termine 3ème en Sprint Parallèle à Bad Hindelang / Oberjoch (Allemagne).

 

Mars 2018:

Le 17 mars, Argeline gagne la première place en Sprint à Rjukan (Norvège).

24 mars, elle prend la 3ème place à Murren (Suisse).

 

Et elle termine la saison en remportant le Cristal Globe en Telemark Classique!

 

Nous voulons la féliciter pour toutes ces réussites et la remercier pour cette belle saison!

 

Vous pouvez suivre Argeline Tan Bouquet sur:

Facebook - https://www.facebook.com/argelinetanbouquet/

Instagram - https://www.instagram.com/argelinetan/

Comment définirais et expliquerais-tu le télémark à un sportif non-initié à cette pratique ?

Le télémark est un sport de glisse qui se rapproche du ski alpin, à la différence près que l’on a le talon libéré et que l’on réalise donc une fente pour tourner. C’est le virage télémark.

 

Quelles sont les spécificités de ce sport par rapport au ski alpin classique ?

C’est une discipline d’équilibre, d’où un petit temps d’adaptation lorsque l’on essaie le télémark pour la première fois. Cela peut paraitre plus physique, mais on est surtout plus actif sur ses skis !

 

Qu’est ce qui fait son attrait ? Qu’est-ce-qui fait que cela est devenu ta passion ?

On a cette sensation de liberté, de fluidité sur les pistes. On joue avec la neige et le terrain. On frôle ce manteau blanc que l’on adore. Puis on remonte tout en puissance et en élégance.

 

Comment as-tu découvert la discipline ?

Par hasard ! J’ai fait une initiation, ça m’a bien plu. C’était fun et nouveau pour moi. J’ai gardé ça dans un coin de ma tête, jusqu’à basculer complètement dedans !

 

Peux-tu nous expliquer les modalités de compétition / différentes épreuves ?

Nous avons trois épreuves : la Sprint en deux manches, la Classic en une seule et longue manche, et enfin la Parallèle Sprint. Dans chacune des épreuves on a du géant, un saut avec une distance minimale imposée (pénalité de 3 secondes si la ligne n’est pas atteinte), retour dans le géant, et enfin le loom (virage relevé) en fin de parcours qui nous permet la transition avec la partie de skating final. Tout s’enchaine dans la manche, c’est très complet. Notre résultat tient compte du chrono et de la technique puisque l’on est jugé tout au long du tracé sur notre télémark. En effet, si notre fente est trop minimaliste ou si l’on commet une faute et que l’on se retrouve en position d’alpin, c’est une seconde de pénalité.

 

Peux-tu nous décrire ton matériel ?

Mes skis : Speed WC GS en 175cm R24 - Dynastar bien sûr !

Mes fixations : NTN Freedom - Rottefella

Mes chaussures : Minerva - Scott

Casque et Masques : Vola

Mes bâtons : Tempesta en 155cm (oui oui, bâtons de ski de fond !) - KV+

 

Quelle relation entretiens-tu avec la marque Dynastar ?

C’est ma marque de cœur. Déjà sur des Dynastar en alpin, c’est tout naturellement que je suis restée sur mes skis de prédilection en télémark. Et quel honneur de faire partie de la Factory Team depuis 2011 !