Dynastar News

CHAM'LINES #4 - LE COULOIR SUD DES BECS ROUGES

Riders in this news :  Aurélien DUCROZ

Pour ce quatrième épisode de la saison, Aurélien a jeté son dévolu sur une ligne repérée l’an dernier lors d’une sortie avec Stéphane Dan (alias Fanfan). Une ligne magnifique mais une topographie difficile avec de nombreuses contre-pentes qui convergent en fin de couloir… Un itinéraire complexe nécessitant des conditions rarement réunies : de la neige mais pas trop et un fond dur et stable. Et comme tout arrive à point à qui sait attendre, en ce dimanche 22 février, tous les indicateurs étaient au vert avec en prime du soleil et 10 cm de neige fraîche!
L’heureux élu pour les accompagner dans cette quête est Léo Slemett, tout juste rentré d’Andorre où il a disputé deux compétitions dans le cadre du Freeride World Tour et décroché son billet pour l’étape tant convoitée en Alaska.

Retour sur le tournage…
« Après 1h45 de montée en peaux jusqu’au col du Passon et 15 mn de traversée, nous voilà au départ de la ligne. Une fois le haut du couloir purgé (il avait neigé la veille !) et le fond étant bien dur et stable comme prévu, nous nous lançons sereinement à l’assaut de ce couloir de 1500 m surplombant le glacier d’Argentière. Un pur régal tant pour les yeux que pour les jambes ! D’autant que plus nous descendons, meilleur c’est !

Dans l’entonnoir, un premier bloc (5 à 6m de haut)  dressé en plein milieu nous contraint à poser une corde. Un peu plus bas, (après 1000 mètres de descente tout de même !), un second bloc nous barre la route… Comme il est moins imposant que le premier, un rappel n’est pas nécessaire, il suffit de sauter !

À la sortie du couloir principal, nous empruntons la moraine sur 100 mètres avant d’entrer dans un nouveau couloir de 400 m de long. Le faible enneigement à basse altitude nous oblige à poser un nouveau rappel pour passer la moraine. Il ne nous reste alors plus qu’à suivre le lit du glacier jusqu’à Argentière. »

En résumé : Une belle ligne typée « montagne », des conditions idéales, quelques embuches à contourner… En gros, une journée magique rassemblant 3 générations de freerideurs du cru !

Couloir Sud des Becs Rouges
Altitude de départ : 3 000 mètres
Altitude d’arrivée : 1 250 mètres
Dénivelé du couloir : 1 500 mètres
Orientation : Sud

Prochain rendez-vous Cham’Lines : mardi 17 mars

VICTOIRE DE BON MARDION, GACHET ET MOLLARET SUR LE PODIUM

Après les Mondiaux,  la coupe du monde a repris ce week-end à  Val Martello en Italie pour sa troisième étape, la Marmotta Trophy. Avec de superbes performances des athlètes Dynastar !

Au terme d’une très belle course, riche en rebondissements, William Bon Mardion s’est imposé samedi lors de la course individuelle, avec une minute vingt d’avance sur l’Espagnol, champion du monde en titre, Killian Jornet. Trente secondes plus tard, son coéquipier Xavier Gachet, particulièrement en forme cette saison, est venu prendre la troisième place de cette épreuve.  


Chez les dames, derrière l’insatiable Laetitia Roux, la jeune Axelle Mollaret (2e) s’est offert une nouveau podium chez les seniors cet hiver – elle s’est imposée en catégorie juniors- devançant  la Suédoise Emelie Forsberg.

LE "HAT TRICK" DEJEAN-FREDERIC CHAPUIS!

La deuxième étape de coupe du monde de skicross à Tegernsee (Allemagne) a permis à Jean-Frédéric Chapuis de s’offrir une troisième victoire consécutive, pour voir le gros globe de cristal lui tendre les bras.

Deux épreuves de ski cross étaient reprogrammées ce week-end à Tegernsee. Elles ont toutes deux connu le même vainqueur : Jean-Frédéric Chapuis. Après son succès samedi, le skieur de Val Thorens a signé le doublé ce dimanche dans la station allemande. «Je suis vraiment très heureux d’avoir gagné ici, je n’avais pas de plan pour la finale. Mon seul objectif était de sortir en tête et de conserver cette place. C’est ce qui s’est passé donc je suis très heureux de monter sur la plus haute marche du podium ! », a lancé le Français, célébrant  ainsi une troisième victoire consécutive en Coupe du monde. De quoi s’installer solidement en tête du classement général – d’autant que son principal concurrent pour le globe, Victor Oehling Norberg, est sorti dès les quarts de finale- et voir le gros globe de cristal lui tendre les bras. «ça va bien en ce moment ! Mais je n’en fait pas une fixation (du classement général).  Si ça veut sourire c’est bien, sinon tant pis. »

Chez les femmes, Alizée Baron a pris la 5e place après sa 2e place samedi : « Je suis plutôt contente de cette journée, avec le peu de force qui me restait ! Pour le général c’est une bonne nouvelle pour moi. Je vais tenter de m’accrocher à ma troisième place. Je veux faire deux belles courses à Megève et puis on verra ce que ça donne. »

CHAPUIS ET BARON TRUSTENT LES PODIUMS

Riders in this news :  Jean Frédéric  CHAPUIS

 ; Alizée BARON

Samedi, lors de la première des deux étapes de coupe du monde à Tegernsee (All), Jean-Frédéric Chapuis a signé une deuxième victoire d’affilée tandis qu’Alizée Baron (2e) a fêté son troisième podium de la saison.

La Coupe du monde de ski cross est finalement arrivée à Tegernsee, après une période d'attente suite à la reprogrammation de la compétition de la fin janvier à ce week-end.  Et la station allemande a convenu aux Français Jean-Frédéric Chapuis et Alizée Baron qui sont tous deux montés sur le podium samedi.

Jean-Frédéric Chapuis a signé sa deuxième victoire d’affilée, après son succès le week-end dernier à Äre. Il s’agit de son quatrième podium de l’hiver. Ce résultat lui permet de prendre la tête la tête du classement général, avec dix points d’avance sur Oehling-Norberg. «Ce matin, je n’étais pas top physiquement. Mais plus les tours passaient, plus ça allait, a expliqué le champion olympique à Ski Chrono. Je ne me focalise pas sur le général. Aujourd’hui, je visais la victoire, pas le classement. »

Chez les femmes, Alizée Baron a pris la deuxième place, derrière la Suissesse Fanny Smith. La jeune Française continue d’impressionner cette saison avec trois podiums, dont une victoire le week-end dernier à Äre, et la troisième place du classement général actuel. «J’ai fait toutes les places du podium cette saison! Je suis vraiment contente, j’ai fait ce que j’avais à faire niveau ski. A chaque fois, je vise très haut lors des qualifications et à nouveau j’avais pris une baffe (6e vendredi). Mais je suis vraiment heureuse, surtout avec une finale aussi relevée. C’était coup pour coup. »

http://youtu.be/OrczSRFUzEc

EN ROUTE POUR L'ALASKA

Riders in this news :  Wille LINDBERG

L’épreuve en Autriche du Freeride World Tour annulée en raison des conditions dangereuses a finalement été disputée en Andorre et vient de s’achever.

La belle performance du jour est le suèdois Wille Lindberg qui assure un run engagé et fluide et qui monte sur la deuxième marche du podium avec un score de 78.67 derrière l’américain George Rodney (88.67) dans des conditions de neige encore une fois très difficiles. Wille grimpe donc au classement général provisoire à la 9ème place, et s’assure son ticket pour l’Alaska. 

La vidéo de son run: 

FWT15 - Run of Wille Lindberg (SWE) Swatch... par FreerideWorldTourTV

Reine Barkered, leader du classement avant l’épreuve,  fait malheureusement une impressionnante chute dans les rochers. Il s’en sort sans blessure, mais perd sa place de leader. Il reste néanmoins sur le podium au classement général provisoire et aura probablement à cœur de défendre sa place sur la dernière épreuve du FWT en Alaska.

Le Français Jordan Bricheux quant à lui n’a pas eu autant de chance. Vainqueur d’une manche du Freeride World Qualifier en 2014 sur cette même face en Andorre, il débute un run très engagé mais est victime d’une dangereuse chute. Hélitreuillé aux urgences, il a du se faire opérer du coude. Nous lui souhaitons un bon rétablissement, en espérant le revoir très bientôt en forme sur ces skis !

Rendez-vous avec les athlètes de la team Dynastar à partir du 13 mars prochain en Alaska pour la dernière étape !