Dynastar - DYNASTAR | Histoire de marque
Suites aux événements actuels, notre ligne téléphonique est temporairement coupée. Nous restons joignables par mail ou par les formulaires. Contact

DYNASTARHISTOIRE

C’est au pied du Mont Blanc en 1963 que la marque à la moustache effilée prend forme du côté de Sallanches grâce à l’union inspirée d’industriels aux ambitions affirmées. De la collaboration entre les skis Starflex avec Dynamic naissent de nouveaux skis performants et une marque – Dynastar. C’est ainsi que commence l’aventure Dynastar qui va se construite autour d’athlètes de Légende et d’homme et de femme passionné(e)s dans le but de faire découvrir notre skiabilité unique. 

Des athlètes de légende

 

Dynastar c’est des champions de légende qui ont porté ou portent toujours Dynastar au plus haut : Marielle Goitschel, Guy Périllat, Marc Girardelli, Kjetil-andré Aamodt, Deborah Compagnoni, Edgar Grospiron, Jean Pierre Vidal, Aurélien Ducroz… Des athlètes qui ont fait de Dynastar la marque de ski alpin la plus médaillée des championnats du monde de Portillo en 1966, des JO d’Albertville en 1992 et de Lillehammer en 1994.

 Marielle Goitschel image d'archive Marc Girardelli image d'archive

 

Marielle Goitschel

En 1966 aux Championnats du monde de Portillo, Marielle Goitschel et Guy Perillat offrent les trois premiers titres de champion du Monde et les trois premières médailles d’argent de l’histoire de la marque.

 Marielle Goitschel image d'archive Marc Girardelli image d'archive

 

 

Marc Giradelli

Marc Girardelli remporta cinq fois le classement général de la Coupe du Monde et dix globes de spécialités gagnés dans quatre discipline (deux en descente, trois en slalom, un en géant et quatre en combiné).

 Edgar Grospiron image d'archive Tommy Moe image d'archive

 

Edgar Grospiron

1992, l’apothéose : Edgar-the boss- Grospiron devient le premier champion olympique de bosse de l’histoire du ski. Dynastar aux pieds, cette victoire mémorable salue au passage la présence de la marque auprès de toutes les disciplines.

 Edgar Grospiron image d'archive Tommy Moe image d'archive

 

Tommy Moe

En 1994 à Lillehammer en Norvège, l’américain Tommy Moe devient champion olympique de descente contribuant à rendre Dynastar la marque la plus médaillée des jeux olympique de Lillehammer.

Des skis cultes

Plus de 50 ans d’histoire et des skis devenus tout simplement mythiques. Chaque modèle véritablement emblématique s’accompagne immanquablement d’une histoire et... d’un nom. Celui d’un skieur ou d’une skieuse qui a marqué l’histoire de la glisse.

 1966 - MV2 Dynastar skis

 

1966

Le MV2 et Marielle Goitschel et Guy Perillat

Les MV2, des skis entièrement métalliques, offrent à la marque ses trois premiers titres de champion du monde et ses trois premières médailles d’argent aux pieds des idoles du ski français.

 

1997

Le Dynastar course et Deborah Compagnoni

L’Italienne Deborah Compagnoni fait un carton avec les Dynastar Course aux lignes de côte « révolutionnaires » qui influenceront ensuite l’ensemble de la gamme parabolique : championne du monde de slalom géant à Sestrières et vainqueur de la Coupe du monde de géant.

 1998 - Dynastar 4x4 skis

1998

Les 4x4 et Arnaud Adam

Dynastar est le premier à sortir une gamme de ski freeride, apportant un souffle de liberté sur les domaines skiables. Le freeride marque le retour au hors-piste et aux grands espaces. Le Chamoniard Arno Adam devient champion du monde sur les pentes légendaires de l’Alaska

 2003 - Dynastar Exclusive 8 ski

2003

L’exclusive 8 et les femmes

Premier ski femme doté de la technologie Autodrive women (appelée Exclusive Balance System en 2005), il est également doté d’un grip de portage pour faciliter la prise en main du ski, éléments propres à la gamme femme Dynastar, Exclusive.

 2007 - Dynastar Legend Pro Rider ski

2007

Le legend pro rider et Aurélien Ducroz

C’est l’arme qui a permis au futur marin de devenir champion du monde de freeride lors du FWT en 2009. Un ski de montagnard pour Aurélien, développé et moulé au pied du Mont-Blanc.

 2011 - Dynastar Pierra Menta ski

2011

Les Pierra Menta et William Bon-Mardion et Florent Perrier

Le Pierra Menta Carbon, le ski de ski-alpinisme racing, va rafler toutes les médailles. En 2012, il se dote d’un rocker pour gagner de précieuses secondes à la descente. Florent Perrier, puis William Bon-Mardion, remportent toutes les batailles avec ce ski.

La fierté du made in Mont Blanc Valley

 

La fierté Dynastar c’est la fierté de l’âme, du caractère. La fierté des victoires, des prouesses technologiques, la fierté du Made in France. La fierté de travailler dans la seule usine fabriquant encore des skis aujourd’hui sur le sol francais. La fierté des valeurs humaines qui font de Dynastar cette grande marque internationale dotée d’un véritable esprit de famille

 Usine Dynastar
 Usine Dynastar Usine Dynastar

Une relation privilégiée avec Chamonix

 

Quel site plus propice au développement d’un marque de ski que Chamonix ? Géographiquement voisines, Dynastar et Chamonix sont génétiquement liées par l’ADN du ski, tous les skis, le ski de la Verte des Houches et le ski de la Vallée Blanche. Plus qu’un lieu d’expérimentation, Cham restera l’expérience qui a façonné en partie l’histoire de l’entreprise.

 Vue sur les montagnes Chamonix image d'archive
 Vue sur les montagnes Chamonix image d'archive

En plus de ce terrain de jeux et d’expérimentations magnifique, il y a ces acteurs incontournables tels que la Compagnie du Mont-Blanc, l’ENSA, le Club des sports ou la Compagnie des Guides avec qui Dynastar a su tisser des liens très forts au cours de toutes ces années. Une collaboration unique au monde permettant de renouveler sans cesse notre promesse : développer les meilleurs produits et porter toujours plus haut la passion du ski.