Dynastar - Dynastar | Finnmark – Le ski en pleine nature

Descente en ski au Finnmark
22.06.2022 - Aventure

Finnmark - Le ski en pleine nature

"L'une des choses que je préfère dans le ski en Arctique, c'est la sensation de nature sauvage. Avec la popularité croissante du ski de randonnée, l'apparition des guides, le retour des voyages internationaux et la pléthore d'informations sur Internet, il est de plus en plus difficile de trouver cette expérience de nature sauvage."

 Voilier en Norvège Petit groupe en ski de randonnée en Norvège

 

 

 

 

 

 

 

À moins que vous ne choisissiez un endroit pour skier qui soit vraiment difficile d'accès, essayez donc le nord de la Norvège et ajoutez un bateau. Je skie dans l'Arctique norvégien depuis 20 ans. Pendant cette période, la culture du ski a évolué, passant de quelques voyages de ski en voilier, à une ville de Tromsø inondée de skieurs de randonnée chaque printemps. Les Alpes de Lyngen sont la destination de ski la plus connue en Norvège, elle est étonnante et populaire à la fois pour les randonneurs à ski et en bateau.

 

Cependant, si l'on s'éloigne de Lyngen, les gens commencent à se raréfier. Au Finnmark, où nous avons skié pendant deux semaines cette année, une semaine à terre et une semaine en mer, nous avons rencontré un seul autre skieur pendant toute la durée de notre séjour..

C'était mon 7e voyage en ski / voilier au Finnmark, voyage au cours duquel nous avons connu tous les types de temps et toutes les sortes de neige. Après une pause de deux ans, c'était formidable de retrouver les montagnes comme de vieux amis. En conduisant d'Alta à Oksfjord pour rejoindre le bateau, je n'ai pas pu m'empêcher de regarder par la fenêtre et raconter à l'équipe des histoires de sorties et d'aventures passées.

Dans le nord, il faut profiter de chaque moment de beau temps, car je vous garantis qu'il peut changer à tout instant. Ce jour-là, le ciel était bleu et il avait neigé 20cm pendant la nuit, nous aurions été fou de ne pas skier. Nous avons donc demandé au minibus de nous déposer au pied de Fruvikdalen pour pouvoir traverser deux pics fantastiques avant de rejoindre le bateau. Et nous avions bien fait ! Nous avons été récompensés par les meilleurs virages en poudreuse que j'ai pu apprécier en Norvège. Certains membres du groupe n'étaient jamais allés en Norvège auparavant et d'autres n'avaient pas chaussé de skis depuis deux ans, alors ces premiers virages dans la poudreuse sous un ciel arctique clair, avec un lac gelé en contrebas et une vue sur l'océan, étaient un rêve devenu réalité.

 

Après avoir rangé nos affaires sur le bateau, nous avons traversé l'Oksfjord pour notre première nuit au mouillage, le calme est magique, juste le doux balancement du bateau pour nous bercer.

 Montée en ski de randonnée Descente en ski

Le lendemain matin, le ciel était couvert alors que nous nous dirigions vers le Loppatinden, le plus haut sommet du Finnmark, au bord de la calotte glaciaire Oksfjordjokul. La dernière section de la calotte glaciaire devient de plus en plus raide chaque année à mesure que la glace se retire et, avec une lumière plate et une couche faible persistante dans les prévisions d'avalanches, nous avons décidé d’éviter le sommet et d'escalader un pic plus bas à proximité.

 

La lumière était plate pour la descente, mais le ski était fantastique, la poudreuse des jours précédents étant préservée par le gel de la nuit.

 Montée en ski de randonnée Descente en ski
 Descente en ski

L'un des nombreux avantages du ski en voilier, c’est la possibilité de se déplacer et d'explorer, de changer de vue et d'horizon tous les jours. Nous nous sommes déplacés vers le côté nord de l'île de Sternoya, une île en forme de main avec de longs fjords orientés vers le nord définissant les doigts. Comme c'est souvent le cas dans les montagnes côtières, les conditions de neige avaient changé pendant la nuit, la poudreuse se transformant en croûte sous l'effet d'un vent sauvage. Au cours de la montée, nous sommes passés sans transition de la croûte à la plaque de vent, une discussion d'équipe à 650m a montré que l'honneur avait été servi et qu'il était temps de prendre le café sur le bateau.

 

Une courte navigation après le café et la soupe nous a préparé pour le jour suivant, une prévision mixte a fait de Nordmannfjellet un choix facile, un bon ski et une navigation facile dans une mauvaise visibilité nous ont permis de skier étonnamment bien jusqu'à la plage. Le mauvais temps apporte souvent de grandes récompenses. S'il n'y a pas de tempête, il n'y a pas de poudreuse à skier. Le lendemain, nous avons été récompensés par de superbes virages sur un petit Sattogaisa, une montée en spirale dans un ravin, à travers une face, jusqu'à un sommet spectaculaire avec une chute de 700m directement sur le fjord. La descente nous a permis de skier en ligne droite dans le couloir d'accès jusqu'au bateau.

 Skieur devant un paysage - beau temps Vue sur le fjord

 

Nous avons passé les deux derniers jours de notre voyage sur l'île de Seiland, l'un des plus grands parcs nationaux de Norvège, dans une région sauvage difficile à trouver en Europe. Avec de bonnes prévisions et de la neige fraîche depuis deux jours, nous avons opté pour une traversée de l'île. L'un des nombreux avantages du ski en voilier est la capacité du bateau à se déplacer et à vous récupérer à un autre endroit.

 

Une fois le plan établi et le rendez-vous fixé, nous avons commencé à nous frayer un chemin vers le point le plus élevé de l'île. 4 heures et demie plus tard, nous avions un bà 360 degrés avec des montagnes et l'océan dans toutes les directions.

 Skieur devant un paysage - beau temps Vue sur le fjord

 

Une fois que nous nous sommes imprégnés de la vue, nous avons dû étudier attentivement la carte pour nous assurer que nous descendions vers le bon fjord pour notre prise en charge par le voilier. La descente a été fantastique : une navigation minutieuse pour entrer dans le bon système de ravins, puis des pentes successives de poudreuse parfaite nous ont conduits jusqu'à la plage. Lorsque nous nous sommes arrêtés, une chose était évidente : pas de bateau ! Étions-nous descendus dans le mauvais fjord ? Un appel radio rapide a confirmé que l'équipe était partie en exploration et serait là dans une minute.

 

Nous sommes restés sur Seiland pour le dernier jour, Gumpecohkka se trouve juste au-dessus du mouillage, par un jour brumeux, nous avons été récompensés de nos efforts par une brève éclaircie juste au moment où nous avons chaussé nos skis et les avons pointés vers la plage. Après 7 voyages, nous découvrons toujours de nouvelles descentes et chaque jour est différent dans ce paysage en constante évolution. Est-ce que je vais y retourner ? Les bateaux sont déjà réservés pour l'année prochaine.

Comme toujours, Bruce skiait sur ses M Dynastar M Tour 99s, le ski parfait pour la neige variable.

M-TOUR 99

800,00 €
Niveau
Débutant
Expert
Usage
Piste
Poudreuse
Récompensé
skis M-TOUR 99
97
Largeur du patin (mm)

Sa technologie Hybrid Core : Paulownia/ PU incluant le basalte pour ses propriétés uniques d'absorption...

Voir le produit